Les trois croix d’Andance.



Andance est un petit village au bord du Rhône sur sa rive droite.

Un très beau pont suspendu (dit pont « fil de fer » de Marc Seguin) le relie à Andancette sur l’autre rive. Ce pont date de 1827. Il fut le deuxième construit sur le Rhône après celui de Tournon (07) qui n’existe plus. Celui d’Andance reste donc le plus ancien pont suspendu du fleuve Rhône et de toute la France.

Andance est surmonté de trois croix alignées sur une falaise qui surplombe le fleuve.

On ne sait plus quand ces croix furent érigées. On sait seulement que les croix en pierre furent érigées à la place de celles en bois noir qui furent détruites par le baron des Adrets lors des guerres de religion. Cette ignorance a donné lieu à bien des légendes. Ainsi ces croix auraient été érigées pour se souvenir des corps de trois petits enfants qui échouèrent sur la berge à cet endroit. Au temps des croisades trois jeunes filles se seraient consumées d’attendre leurs fiancés sur le haut de cette falaise. Au 1er siècle, le port d’Andance existait déjà et trois martyrs chrétiens (Pomponia, Urianée et Agathon) accostèrent en ces lieux et un miracle se produisit. Une paralysée se remit à marcher et la fontaine proche, la fontaine des Trois-Corps-Saints se remit à couler et son eau guérissait les maladies.

Un peu plus haut que les trois croix des rochers disposés en couronne ont reçu le nom de « couronne de Clovis ».

Sur cette colline du Chatelet, plus haut que cette couronne aurait été édifié un temple païen dans lequel auraient été sacrifiés des taureaux. (Voir également à propos des tauroboles la promenade de Bourg-Saint-Andéol).

Un lieu plein de légendes et de souvenirs que nous vous proposons de visiter.




Comment se rendre à Andance ?

Par la nationale 86, la route des mariniers.

En venant du nord, sortir de l’A7 à Givors puis prendre la RN86 vers le sud direction Tournon jusqu’à Andance que vous atteindrez avant.

En venant du sud, sortir de l’A7 à Tain-L’Hermitage, traverser le Rhône à Tournon et remonter vers le nord par la RN86 jusqu’à Andance.

Dans le village garez-vous sur le parking de l’église. Il est gratuit.





Pour agrandir l'image cliquez dessus



Vous marcherez 1 heure 30 aller et retour.

Lorsque vous serez au parking levez la tête vers le toit du clocher de l’église, derrière lui vous y verrez les trois croix perchées tout en haut sur la colline escarpée. C’est là que vous irez.

Auparavant, descendez au bord du Rhône sur le quai Bernard Clavel pour y admirer le très beau pont suspendu. Approchez et sous la passerelle contre le pilier vous verrez l’échelle des crues du Rhône.

Retournez sur vos pas et remontez vers la nationale 86 en longeant l’église. Puis prenez cette route à droit (attention les trottoirs sont très étroits). Au passage admirez l’entrée de l’église très ouvragée et si vous pouvez entrer dans l’édifice vous admirerez dans la nef une croix des mariniers.

Continuez vers le nord, vous admirerez la sculpture de la fontaine des Trois-Corps-Saints, puis, un peu plus loin, en face du N° 9 vous emprunterez l’escalier qui monte vers la colline. En haut de ces quelques marches vous verrez devant vous une grille qui donne accès à une copropriété et sur votre droite une allée en pierres mal entretenue. C’est elle que vous devez emprunter.

Vous atteindrez alors un petit chemin escarpé (balisé en jaune et bleu) qui serpente sur la colline et qui vous permettra à chaque pause d’admirer un point de vue extraordinaire sur le village, le pont suspendu et le fleuve. Arrivés assez haut vous verrez sur un rocher à votre gauche une inscription reproduisant grossièrement les trois croix avec une flèche vers la gauche. En suivant cette flèche vous empruntez un raccourci qui vous mène aux trois croix par un étroit sentier très escarpé. Il faut être prudent mais il n’y a pas d’escalade. A chaque fois que j’ai emprunté ce chemin j’y ai rencontré des enfants avec leurs parents. En allant tout droit vous auriez fait un petit détour car le chemin fait le tour de la colline pour aboutir bien au-dessus des trois croix. Il faudra alors redescendre.

Une fois arrivé, installez-vous sur un rocher pour méditer dur toutes ces légendes et l’histoire du fleuve Rhône.

Si vous êtes courageux (mais il faudra bien compter une heure de plus pour s’y rendre) vous pourrez poursuivre plus haut sur le chemin et vous atteindrez Saint-Désirat et son musée de l’alambic niché au pied de collines escarpées couvertes de vignes en terrasses. Le vin produit est le Saint-Joseph. Sinon vous pourrez aller à Saint-Désirat en voiture après être redescendu. Il faut emprunter la RN86 vers le nord et bifurquer à la sortie d’Andance.

La flore de ce sentier est extrêmement riche : bruyère, rosier sauvage, sauge, chênes, bourdaine, serpolet, vipérine, centaurée, scabieuse, œillet sauvage, campanule…